Numérique à l’Ecole, allié ou ennemi ? Leçons de la pandémie – 27 Mai 2021 – 19h HNE – Salon Citoyen (Gratuit)

par | Mai 18, 2021

La Covid-19 a fait basculer les écoles du primaire et du secondaire en télé-enseignement sans crier gare, prenant de court enseignants et administrateurs. L’éducation francophone est-elle prête à exploiter à l’avenir le numérique au service de la pédagogie?

💡 Retrouvez les conclusions de cette discussion ici: Le Numérique bouleverse l’Ecole: Comment s’adapte t-elle ?

Les parents, eux, sont devenus enseignants auxiliaires malgré eux. Beaucoup sont épuisés – sauf les sociétés du numérique, qu’il soit ludique ou éducatif. Elles ont vu leurs audiences décupler – au dépens de l’apprentissage.

Or, les jeux vidéo et réseaux sociaux ne ont pas conçus comme des outils pédagogiques. Trop souvent, ils ont même une approche purement commerciale, tentant de captiver les jeunes audiences le plus longtemps possible pour leur diffuser de la publicité ou leur faire acheter des services. Comment s’assurer que, à l’ère du tout-numérique, l’école publique francophone au Canada reste un rempart contre les inégalités sociales?

Combien de familles constatent un nouveau désintérêt de leurs enfants pour l’école depuis l’enseignement à distance précipité?  L’impact d’une éducation amoindrie sur leur avenir est sans doute grave.  Ainsi, il n’est pas temps de baisser les bras.

Le Québec Veut Penser L’Ecole et la Citoyenneté à l’Ere du Numérique

Le Québec peut être une source d’inspiration, avec le Cadre de Référence de la Compétence Numérique lancé en 2019. Un programme ambitieux, qui inclue à la fois l’usage des outils numériques par les enseignant(e)s et l’éducation des jeunes à un ensemble d’aptitudes relatives à une utilisation confiante, critique et créative du numérique, aussi appelé “ citoyenneté à l’ère numérique ”.

Les outils numériques d’enseignement sont peu couverts en formation initiale. Quel accompagnement existe en Ontario et au Québec en matière de formation pour les enseignant(e)s en poste ?

Comment s’assurer, à l’ère du tout-numérique, que l’école publique francophone reste un rempart contre la division de la société en “mondes numériques” parallèles, fortement attractifs pour les jeunes ?  

Alexandre Chenette, l’un des experts présents, nous parle d’éduquer les jeunes à être des citoyens avertis dans un monde numérique. (15 mn)

Rejoignez Nadine Forget-Dubois du Conseil Supérieur de l’Education du Québec, Valentin Kravtchenko de Grey-Box.ca, ainsi que Krista Brandon, Directrice d’école élémentaire en Ontario, et Alexandre Chenette, du Réseau Québecois pour le Développement des Compétences des élèves par l’Intégration des TIC , avec Caroline Isautier de Tech for Good Canada/Techno Etik pour dialoguer sur comment former les jeunes francophones dans un monde plus numérique, où les jeux, applications et vidéos empiètent sur le temps scolaire. Participation gratuite avec inscription obligatoire à l’appel vidéo Zoom.

Nous tirerons au sort deux cartes-cadeau Indigo de $CA 30 à la fin de la discussion!

S’inscrire vous permet également de recevoir une synthèse vidéo de l’évènement par la suite.

Les Expert(e)s Franco-canadien(nes) en Pédagogie et Numérique présent(e)s:

Nadine Forget-Dubois: Ph. D, Conseil supérieur de l’éducation du Québec

Nadine Forget-Dubois détient un doctorat en anthropologie de l’Université de Montréal. Elle a longtemps travaillé pour un groupe de recherche en développement de l’enfant à l’Université Laval et s’est aussi intéressée aux difficultés de rédaction des étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat. Elle travaille maintenant au Conseil supérieur de l’éducation du Québec, où elle occupe le poste de coordonnatrice du comité du rapport sur l’état et les besoins de l’éducation.

Krista-Layne Brandon: EAO, Directrice, École élémentaire catholique Mère-Élisabeth-Bruyère (Waterloo, Ontario)

B.A., University of Toronto; B.Ed. Université d’Ottawa. Krista-Layne Brandon œuvre dans le domaine de l’éducation depuis 28 ans. Elle a acquis une expérience pédagogique riche et variée ayant travaillé comme enseignante, conseillère pédagogique et directrice dans des écoles élémentaires et secondaires dans le Nord et le Centre-Sud de l’Ontario. Elle dirige aujourd’hui l’école élémentaire catholique Mère-Elisabeth-Bruyère.

Alexandre Chenette: Conseiller pédagogique, conférencier, consultant et concepteur d’expériences d’apprentissage au RÉCIT national (Québec, Canada)

Alexandre Chenette a le privilège d’enseigner l’éthique et la philosophie à des jeunes passionnants et passionnés depuis plus de 10 ans. Il intervient aussi pour le RÉCIT national (Réseau Québecois pour le Développement des Compétences des élèves par l’Intégration des TIC) au Québec. 

Ses champs d’expertise sont les enjeux éthiques et le développement de la citoyenneté à l’ère du numérique, la pensée critique, la philosophie, l’intelligence artificielle, le jeu vidéo en éducation, la réalité virtuelle, la formation à distance et l’avenir de l’éducation.

Il collabore à la recherche et à la formation initiale en éducation avec diverses universités québécoises tout en gardant un pied dans la classe. Son but a toujours été de donner à ses élèves le goût d’apprendre, de réfléchir, de connaître, d’acquérir une vaste culture générale et de développer leur pensée critique. Le numérique s’est toujours avéré un outil précieux et un allié efficace dans la poursuite de ses intentions pédagogiques.

Valentin Kravtchenko: CEO, Grey-Box.ca , entreprise sociale d’accès à des ressources éducatives gratuites aux communautés mal connectées à Internet (Québec, Canada)

Valentin Kravtchenko cumule 7 ans d’expérience en gestion de projets et plus d’une décennie en communication – avec un accent sur les nouveaux médias, les nouvelles technologies et l’entreprenariat social.

Il a fondé Grey-Box.ca, une startup en innovation sociale qui fournit un accès WiFi à des ressources éducatives gratuites dans les régions reculées où l’accès à Internet et à l’électricité est inconsistant (50% de la population mondiale est débranchée selon l’UN Broadband Commission).

Il se spécialise dans la gestion de projets qui implique des composantes créatives et techniques. Il forme et supporte les clients dans leurs stratégies de gestion de contenu adapté à l’ère numérique.

Préparer la Discussion du 27 mai

💡 Retrouvez les conclusions de cette discussion ici: Le Numérique bouleverse l’Ecole: Comment s’adapte t-elle ?

A lire aussi / You might also like

Se joindre à une Fresque du Numérique au Canada en 2022: à Toronto et Montréal

Se joindre à une Fresque du Numérique au Canada en 2022: à Toronto et Montréal

Comment aborder de façon simple, interactive et collective l’impact écologique du secteur des technologies numériques ? Par un atelier collectif comme celui de la Fresque du Numérique.
Partis de France, à l’image de La Fresque du Climat, ces ateliers se lancent à Montréal et Toronto, en accès libre, ouverts à tous – et en accès payant pour les organisations à terme.

Des influenceurs en ligne bien réels: Andrew Tate et Romana Didulo

Des influenceurs en ligne bien réels: Andrew Tate et Romana Didulo

Dans cette 2 è partie d’épisode de Septembre 2022 du podcast Derrière nos Ecrans sur la Smart City avortée à Toronto, on évoque, entre autres, l’absence de régulation du Métavers et autres mondes virtuels. Pourtant, ils sont peuplés d’inflenceurs en ligne au pouvoir bien réel. Prenons le cas d’Andrew Tate, le kickboxer devenu influenceur misogyne et de Romana Didulo, la “véritable” reine du Canada – sur YouTube. Ils appellent tous deux à se libérer des contraintes sociales et, parfois, gouvernementales au Canada. Les admirateurs de l’influenceuse Romana Didulo sont allés jusqu’à tenter de prendre un poste de police à Peterborough, en Ontario, en août 2022, sur ses ordres.