Eviter d’ajouter sa photo et pièce d’identité pour s’identifier à un site

par | Juil 5, 2022

Vous voulez accueillir des clients en location immobilière chez vous? Airbnb demande en 2022 d’ajouter non seulement une pièce d’identité mais de se prendre en photo. Comment éviter de partager des informations aussi personnelles avec une entreprise privée du tourisme, qui plus est, installée aux Etats-Unis, où la protection de la vie privée n’est pas une priorité?

L’Usurpation d’Identité, un vrai Risque en cas de Fuite de vos Données d’une Base d’Entreprise

Si votre photo personnelle et pièce d’identité fuitent de la base de données de AirBnb ou tout un autre site commercial, votre identité peut être usurpée, avec des conséquences dramatiques. La personne pourrait à son tour louer des biens en votre nom, ou dans certaines sociétés peu regardantes, souscrire à d’autres services en usurpant votre identité.

Airbnb pourrait éviter ce souci d’atteinte à la vie privée de ses clients en supprimant la photo et pièce d’identité de ses hôtes ou clients, une fois la vérification d’identité opérée. C’est le contraire, comme vous le voyez ci-dessous dans les conditions générales d’Airbnb ce 5 juillet 2022 sur la vérification de l’identité.

Rendre votre Photo non Lisible par des Outils de Reconnaissance Faciale comme Clearview AI

Clearview AI a fait scandale en 2020 après avoir scanné dans sa base, sans l’accord de leurs propriétaires, des millions de photos d’individus accessibles sur le web – sur leurs profils Facebook notamment. Or, pouvoir être reconnu(e) en ligne pose des problèmes évidents de protection de la vie privée.

Des chercheuses et chercheurs du laboratoire SAND ( Security, Algorithms, Networks and Data) à l’université de Chicago, ont développé un outil gratuit, open source et qui opère localement, sur votre ordinateur, pour rendre inopérante la reconnaissance d’image faciale. Cet outil s’appelle Fawkes, et il est disponible sur Mac et Windows. Ce n’est pas disponible comme application…

D’usage simplissime, l’outil vous invite à ajouter une photo personnelle et vous la restitue en version “cloaked”, c’est-à-dire, illisible par les moteurs de reconnaissance faciale.

A l’oeil nu, on ne voit pas la différence entre les deux versions de photos. Voyez ces exemples de photos protégées des développeurs et développeuses du SAND.

A lire aussi / You might also like

Se joindre à une Fresque du Numérique au Canada en 2022: à Toronto et Montréal

Se joindre à une Fresque du Numérique au Canada en 2022: à Toronto et Montréal

Comment aborder de façon simple, interactive et collective l’impact écologique du secteur des technologies numériques ? Par un atelier collectif comme celui de la Fresque du Numérique.
Partis de France, à l’image de La Fresque du Climat, ces ateliers se lancent à Montréal et Toronto, en accès libre, ouverts à tous – et en accès payant pour les organisations à terme.

Des influenceurs en ligne bien réels: Andrew Tate et Romana Didulo

Des influenceurs en ligne bien réels: Andrew Tate et Romana Didulo

Dans cette 2 è partie d’épisode de Septembre 2022 du podcast Derrière nos Ecrans sur la Smart City avortée à Toronto, on évoque, entre autres, l’absence de régulation du Métavers et autres mondes virtuels. Pourtant, ils sont peuplés d’inflenceurs en ligne au pouvoir bien réel. Prenons le cas d’Andrew Tate, le kickboxer devenu influenceur misogyne et de Romana Didulo, la “véritable” reine du Canada – sur YouTube. Ils appellent tous deux à se libérer des contraintes sociales et, parfois, gouvernementales au Canada. Les admirateurs de l’influenceuse Romana Didulo sont allés jusqu’à tenter de prendre un poste de police à Peterborough, en Ontario, en août 2022, sur ses ordres.