Le suicide d’adolescentes lié aux réseaux sociaux

par | Oct 25, 2021

Nous démarrons ici la longue liste des suicides d’adolescentes à travers le monde relatés par la presse. Ceci suite à des “chamailleries” devenues cyberharcèlement avec l’aide des réseaux sociaux, à des défis comme le défi du foulard ou “blackout challenge”, ou encore à un sentiment de mal-être lié à la pression de plaire qu’imposent aux jeunes filles ( et garçons) les réseaux comme TikTok et Instagram.

Les adultes entourant les jeunes, qu’ils soient enseignant(e)s, directeurs ou directrices d’école, parents ou grand-parents, doivent se réveiller sur l’aspect grave du harcèlement aujourd’hui, amplifié par l’usage par les jeunes des réseaux sociaux sur leur téléphone. Celui-ci provoque un effet meute, mais qui est caché des adultes non connectés, et met la jeune fille dans un isolement qui peut être fatal.

Trop souvent, les enseignants et parents minimisent les agressions entre jeunes qui se déroulent aujourd’hui, arguant de ” jeux d’enfants”.

Nos conférences pour parents et éducateurs à l’ère numérique et ateliers en usage sain du numérique pour élèves de 5 à 18 ans sont là pour sensibiliser à ces problèmes émergents d’un monde numérique.

jeune fille sur Snap Chat instagram

Octobre 2021 : Suicide des adolescentes Chanel, 12 ans, et Dinah, 14 ans, en France

France, Pas de Calais: Suicide de Chanel, à 12 ans après du harcèlement scolaire

France, Haut-Rhin, Suicide de Dinah, 14 ans, harcelée à l’école

2021: Suicide involontaire de pré-adolescentes Lalani Erika Renee Walton et Arriani Jaileen Arroyo, Victimes du Blackout Challenge

Deux filles, Lalani Erika Renee Walton et Arriani Jaileen Arroyo, de 8 et 9 ans, sont décédées en 2021 aux Etats-Unis pour avoir voulu participer au “blackout challenge” de TikTok. Le principe? Retenir le plus longtemps sa respiration, en bloquant l’afflux de sang vers le cerveau, jusqu’à l’évanouissement.

Lalani avait été retrouvée “pendue à son lit avec une corde autour du cou” par sa belle-mère. Arriani, elle, avait utilisé la laisse du chien pour tenter de s’asphyxier.

Les familles de ces enfants ont lancé une action en justice contre TikTok en juillet 2022. L’avocat Matthew Bergman, spécialisé dans la défense des victimes d’abus liés au fonctionnement des réseaux sociaux, a asséné mardi 5 juillet dans un communiqué:

TikTok doit être tenu responsable pour avoir ciblé ces deux jeunes filles avec des contenus mortels (…) Il a investi des milliards de dollars dans la création de produits conçus pour diffuser des contenus dangereux, en sachant que ces contenus sont dangereux et peuvent conduire à la mort de ses utilisateurs.

A lire aussi / You might also like

Se joindre à une Fresque du Numérique au Canada en 2022: à Toronto et Montréal

Se joindre à une Fresque du Numérique au Canada en 2022: à Toronto et Montréal

Comment aborder de façon simple, interactive et collective l’impact écologique du secteur des technologies numériques ? Par un atelier collectif comme celui de la Fresque du Numérique.
Partis de France, à l’image de La Fresque du Climat, ces ateliers se lancent à Montréal et Toronto, en accès libre, ouverts à tous – et en accès payant pour les organisations à terme.

Des influenceurs en ligne bien réels: Andrew Tate et Romana Didulo

Des influenceurs en ligne bien réels: Andrew Tate et Romana Didulo

Dans cette 2 è partie d’épisode de Septembre 2022 du podcast Derrière nos Ecrans sur la Smart City avortée à Toronto, on évoque, entre autres, l’absence de régulation du Métavers et autres mondes virtuels. Pourtant, ils sont peuplés d’inflenceurs en ligne au pouvoir bien réel. Prenons le cas d’Andrew Tate, le kickboxer devenu influenceur misogyne et de Romana Didulo, la “véritable” reine du Canada – sur YouTube. Ils appellent tous deux à se libérer des contraintes sociales et, parfois, gouvernementales au Canada. Les admirateurs de l’influenceuse Romana Didulo sont allés jusqu’à tenter de prendre un poste de police à Peterborough, en Ontario, en août 2022, sur ses ordres.